Comment rendre votre séjour linguistique plus durable

Voyages juin 1, 2020

Les étudiants d’aujourd’hui prennent la durabilité et la réduction de leur empreinte carbone plus au sérieux que jamais. Avec des militants comme l’adolescente suédoise Greta Thunberg, mettant le changement climatique au premier plan du débat international, de nombreux étudiants se demandent : « Comment rendre mon séjour linguistique plus durable ? ». La bonne nouvelle, c’est qu’il existe de nombreuses solutions qui vont bien au-delà d’éviter les souvenirs en plastique et de veiller à éteindre les lumières… Pour célébrer la Journée mondiale de l’environnement, nous avons préparé une liste !

1. Évitez de prendre l’avion

La première astuce pour rendre votre séjour linguistique plus durable vous oblige à faire preuve d’un peu de créativité, mais cela en vaudra la peine en termes d’impact écologique. En fait, il s’avère que si vous prenez l’avion, votre production de CO2 sera beaucoup plus élevée que la production annuelle de beaucoup de personnes ! La solution est simple – choisissez une destination d’études que vous pouvez rejoindre avec un autre moyen de transport.

Si vous vivez en Europe, vous avez de la chance, car vous disposez d’un réseau ferroviaire extraordinaire qui vous emmènera partout. Pour réduire votre empreinte carbone de manière considérable, choisissez peut-être l’Écosse au lieu des États-Unis ou l’Espagne au lieu du Mexique. Et il y a une bonne raison pour laquelle le voyage en train a été si idéalisé – pensez à ces vues merveilleuses !

2. Choisissez une ville adaptée aux vélos

Notre prochain conseil concerne également le transport – cette fois-ci, sur deux roues. En choisissant une ville où les habitants ont tendance à se déplacer à vélo, vous pourrez réduire considérablement vos émissions en évitant les déplacements en voiture et même les transports en commun, si possible.

Quelles sont les villes qui conviennent le plus aux cyclistes ? Si vous pensez qu’Amsterdam est votre seule option, détrompez-vous. Alors que la capitale néerlandaise est l’exemple parfait d’une ville accueillante pour les cyclistes, Barcelone, Berlin, Bordeaux, Copenhague et Dublin sont d’autres options avec de nombreuses pistes cyclables. A votre arrivée, investissez dans un vélo d’occasion plutôt que dans un nouveau pour réduire davantage votre empreinte carbone… et c’est parti !

3. Séjournez dans une famille d’accueil

Au-delà de l’expérience culturelle incroyablement enrichissante de loger au sein d’une famille d’accueil et de vivre en immersion linguistique, la famille d’accueil est aussi un excellent moyen de rendre votre séjour linguistique plus durable. Pourquoi ? C’est simple – en partageant une maison avec d’autres personnes, vous partagerez également l’électricité et l’eau, de sorte que votre empreinte carbone sera inférieure. Vous pouvez également séjourner dans un appartement partagé avec d’autres étudiants, mais nous sommes fans de l’option famille d’accueil – c’est la plus authentique ! De plus, c’est la meilleure façon de goûter la cuisine locale 🙂

4. Faites du volontariat

Vous avez probablement entendu la phrase « Ne prenez que des souvenirs, ne laissez que des empreintes », et à vrai dire, le bénévolat à l’étranger est un excellent moyen de la mettre en pratique. Compensez votre empreinte carbone pendant que vous étudiez à l’étranger en faisant du volontariat dans des organisations locales de conservation, ou participez à un projet communautaire pour redonner à la communauté qui vous accueille pendant votre séjour loin de chez vous. Qu’il s’agisse de travailler avec des espèces menacées, de planter des arbres ou de faire du bénévolat avec des enfants ou des personnes âgées, vous recevrez bien plus que vous ne donnerez !

5. Choisissez une destination vegan-friendly

Le verdict est clair : en raison de l’impact de l’élevage d’animaux, manger de la viande est loin d’être une pratique durable. Si vous n’êtes pas déjà végétarien ou végétalien, nous ne sommes pas en train de suggérer que vous abandonniez complètement la viande, mais cela ne fait pas de mal de chercher une ville vegan-friendly où vous aurez plus d’options pour vos « lundis sans viande » !

De plus, nous vous recommandons d’acheter vos fruits et légumes dans des magasins locaux pour minimiser ultérieurement votre impact sur l’environnement. Visitez les marchés de producteurs locaux, où vous pourrez également pratiquer la langue ! Alors, si vous vouliez savoir comment rendre votre séjour linguistique plus durable, bravo ! En suivant les conseils de cet article, vous pourrez voyager sans vous sentir coupable de votre empreinte carbone, alors allez-y – faites vos valises !

Organisez un séjour linguistique durable

De Leah Ganse

Que pensez-vous?