Liste de préparatifs pour votre séjour linguistique au Japon

Voyages janvier 28, 2020

Alors, vous êtes fan du Japon ? On vous comprend très bien ! Le Japon est l’un des pays les plus fascinants de la planète, et son histoire et ses traditions uniques, sa culture pop, sa nourriture fabuleuse et, bien sûr, sa langue magnifique, nous ont complètement charmés. Si vous faites partie du nombre croissant de personnes qui souhaitent partir en séjour linguistique au Japon, il vous faut une liste de préparatifs ! Voici quelques conseils pour profiter au maximum de votre voyage.

Le visa

Régler votre visa devrait être la première chose à faire. Actuellement, aucun visa n’est requis pour les citoyens de 68 pays (parmi eux, les États-Unis et l’UE) passant 90 jours ou moins dans le pays, bien qu’une preuve de poursuite du voyage soit requise. Votre passeport doit être valide pour toute la durée du séjour et n’oubliez pas que les étrangers sont censés garder leur passeport sur eux à tout moment. Les citoyens de certains pays peuvent également demander une prolongation pouvant aller jusqu’à six mois. Le travail n’est pas autorisé dans le cadre de l’exemption de visa, mais les études à court terme dans les écoles de langues sont autorisées : pour les études à long terme, vous aurez besoin d’un visa étudiant. N’oubliez pas de consulter votre consulat pour connaître la réglementation la plus récente.

Le meilleur moment pour partir

Quand il s’agit de préparer les valises et choisir le bon moment pour partir au Japon, il y a quelques éléments à considérer. La saison des typhons dure de juin à octobre, août et septembre étant les mois de pointe. Bien qu’ils aient tendance à frapper surtout les îles du sud, comme Okinawa, ils affectent également le reste du pays. En été, il peut faire très chaud et humide dans tout le Japon, mais il y a généralement moins de foules dans les grandes attractions. En hiver, la neige arrive régulièrement à Hokkaido, qui est donc l’endroit idéal à visiter si vous aimez les sports d’hiver. A Tokyo et plus au sud, il neige occasionnellement.

Se déplacer

Au cours de votre séjour linguistique au Japon, vous voudrez certainement explorer ce pays fascinant ! Le Japan Rail Pass est la meilleure option pour les voyages longue distance ; il est valable 7, 14 ou 21 jours. Pour les déplacements locaux et régionaux, les cartes IC prépayées sont très pratiques ; elles vous permettent de payer facilement les transports en commun (trains, métros et bus) sur des réseaux spécifiques, et elles sont utilisées de plus en plus dans certains magasins, restaurants et même des distributeurs automatiques ! Tapez simplement votre carte sur le lecteur – et voilà, le paiement est fait ! Il existe plusieurs cartes IC, dont Pasmo (Tokyo), Suica (pour les régions du Grand Tokyo et de Sendai) et Ikoka (pour la région du Kansai, y compris Osaka et Kyoto). De nombreuses cartes sont désormais compatibles entre elles, ce qui signifie que l’utilisation n’est pas limitée à une seule région. Si vous passez une journée dans l’une des villes principales, il peut être utile d’acheter un pass d’une journée.

Rester connecté

Rester connecté, c’est important pour tout le monde – surtout quand on voyage à l’étranger. Obtenir une carte SIM japonaise est une bonne idée : vous pouvez vous la procurer quand vous arrivez au Japon, ou avant votre arrivée si vous êtes résidents dans certains pays, comme les États-Unis. Les cartes SIM sont largement disponibles et le coût dépend du forfait que vous choisissez (data, minutes, etc.). Assurez-vous simplement que votre téléphone soit déverrouillé et compatible avec le réseau que vous choisissez au Japon.

Cela est peut-être surprenant pour une nation aussi technophile, mais le Wifi gratuit n’est pas encore aussi largement accessible que dans d’autres pays. Ceci dit, vous trouverez toujours de nombreux endroits pour vous connecter, en particulier dans les grandes villes ; les chaînes de café, les fast-foods et les gares sont toujours de bonnes options. Il existe également des applications Wifi gratuites, qui vous signaleront les points gratuits de Wifi à proximité de votre emplacement. Si vous ne supportez pas l’idée d’être déconnecté pendant plus d’une seconde, vous pouvez également envisager de louer un routeur (pocket Wi-Fi) ; de nombreuses entreprises proposent ce type de solution, et certaines vous feront trouver votre petit dispositif directement à l’aéroport.

L’argent

Au Japon, l’argent liquide est roi – bien que les choses changent rapidement. Cependant, il est toujours mieux de garder de l’espèce à portée de main, en particulier si vous voyagez en dehors des grandes villes. Vous pouvez retirer des yens en utilisant la plupart des cartes de crédit et des cartes bancaires internationales dans certains distributeurs automatiques de billets (mais vérifiez les taux de commission auprès de votre banque), y compris ceux des magasins Family Mart et 7-Eleven. Les cartes prépayées sont également une option, mais vérifiez d’abord les taux de change. Dans les aéroports, vous trouverez des bureaux de change qui offrent les mêmes tarifs que les banques. Essayez d’éviter de changer de l’argent dans les hôtels, car généralement, leurs taux de change sont médiocres.

Manger pas cher au Japon

Oui, le Japon peut être assez cher – mais il existe de nombreuses façons de réduire les coûts, et heureusement, vous n’aurez pas besoin de dépenser votre budget pour profiter de la célèbre cuisine japonaise. Par exemple, le street food japonais est extraordinaire : dans les stands de ramen, un énorme bol de nouilles ne coûte que quelques centaines de yens. (N’oubliez pas de montrer votre appréciation en faisant du bruit avec la bouche – pour les choses à faire et à ne pas faire au Japon, lisez ici !). Dans les supermarchés et les petits magasins, vous pourrez acheter des boîtes bento et des onigiri (les délicieuses boules de riz enveloppées d’algues). Une autre excellente option pour des plats pas chers, c’est les restaurants de gyudon (« bol de bœuf »), tels que les chaînes Yoshinoya, Matsuya ou Nakau. Payez votre repas aux distributeurs de tickets (les photos vous aideront à comprendre ce que vous êtes en train de commander, si jamais votre japonais n’est pas encore à la hauteur), donnez votre ticket au serveur et dégustez un délicieux repas chaud bon marché.

Cette liste de préparatifs vous aidera certainement à vous préparer pour un séjour linguistique inoubliable au Japon. Il ne vous reste qu’à profiter à fond de votre expérience !

Partez en séjour linguistique au Japon !

De Mary-Ann Gallagher

Que pensez-vous?