Quoi de neuf à Londres en 2015 ?

Voyages avril 29, 2015

Métropole cosmopolite et résolument excentrique, Londres n’en finit pas de nous surprendre. Découvrez ce que vous réserve la capitale britannique en 2015 :

« Sky Garden » au sommet de 20 Fenchurch Street

shutterstock_183194417 copy

Dernier-né dans le paysage urbain londonien, le gratte-ciel de 20 Fenchurch Street est souvent surnommé le « talkie walkie » en raison de sa forme originale. Alors qu’il était encore en construction, le bâtiment a fait les gros titres des journaux britanniques pour avoir fait fondre divers objets – dont quelques voitures stationnées dans ses environs. En cause : ses vitres incurvées, qui reflètent les rayons du soleil vers la rue et provoquent un effet loupe très néfaste.

Les étages supérieurs du bâtiment ont été aménagés en « jardin sur le toit », avec une vue imprenable sur la ville. Le jardin est gratuit et ouvert au public, mais il est obligatoire de réserver en ligne à l’avance.

Le métro 24h/24

shutterstock_161537417 copy

A compter du samedi 12 septembre 2015, la plupart des lignes du métro londonien fonctionneront toute la nuit les vendredis et les samedis. Ainsi, il sera plus facile, et surtout moins cher, de rentrer chez soi après une soirée dans le centre de Londres !

La mise en place de ce service coïncidera avec le début de la Coupe du monde de rugby.

Newport Street Gallery

Newsport Street Gallery

Depuis 3 ans, l’artiste britannique Damien Hirst, propriétaire d’une impressionnante collection d’art privée, travaille à la construction d’une nouvelle galerie pour présenter ses œuvres au public. Des artistes comme Francis Bacon, Banksy, Tracey Emin, Jeff Koons, Sarah Lucas, Pablo Picasso, Richard Prince, Haim Steinbach et Gavin Turk y seront exposés aux côtés d’artefacts, de spécimens d’histoire naturelle, de modèles anatomiques et d’animaux empaillés.

La galerie devrait ouvrir ses portes cette année sur Newport Street à Vauxhall (South London). L’entrée sera gratuite.

Bars à chats/chouettes

Au début de l’année, le lancement annoncé d’un bar à chouettes dans la capitale provoqua un véritable tollé sur le net. Choqués à l’idée que l’on puisse utiliser des animaux sauvages comme objets de divertissement, 30’000 internautes signèrent une pétition pour condamner cette entreprise cruelle.

shutterstock_118674643 copy

Dans le même temps, 81’000 curieux s’inscrivaient sur liste d’attente pour acheter leur billet.

Finalement, les boissons alcoolisées initialement prévues furent remplacées par des smoothies et tous les profits furent reversés à une association caritative en faveur des chouettes. Après un tel succès, il est fort à parier que les oiseaux reviendront plus tard dans l’année pour un nouvel événement très « chouette » !

Visitez le site internet de l’événement.

Autrement, testez le café à chats voisin, qui connaît lui aussi un succès phénoménal.

Le monde version pop

Dès la mi-septembre, le Tate Modern, sur la rive sud de la Tamise, accueillera une grande exposition consacrée au pop art, ce mouvement emblématique du début des années 1960.

La Foire du Vintage

shutterstock_192438119 copy

Il y a de très, très bonnes affaires à faire sur les marchés londoniens. La « Pop Up Vintage Fair » se tient tous les troisièmes samedis du mois sur le marché de Old Spitalfields Market. Vêtements dégriffés, bijoux anciens, accessoires de mode, articles de mercerie, meubles rétro, déco kitsch, vieux posters, cartes anciennes, objets collector… les amateurs de vintage seront servis !

Et un quartier qui est sur le point de disparaître pour toujours…

Editorial-use_shutterstock_58800877 copy

Alors que Londres s’étend, certains quartiers anciens se retrouvent submergés par le tourbillon dévastateur de l’argent. C’est le cas de Denmark Street, à Soho. Pendant la majeure partie du 20ème siècle, cette petite rue bordée de maisons de disques, de salles de concert et de disquaires célèbres fut le cœur de l’industrie musicale londonienne, à seulement quelques pas de la station de métro Tottenham Court Road.

Aujourd’hui, les maisons de disques ont déménagé dans les locaux plus spacieux du West London, ou carrément hors du centre-ville, mais les disquaires sont toujours là. Du moins pour le moment, car le quartier est en passe d’être entièrement réaménagé. Découvrez cette partie du vieux Londres tant qu’il en est encore temps.

En savoir plus sur notre offre de cours d’anglais à Londres

Crédits photo: Aaron Webber (CC BY 2.0), Aija Lehtonen / Shutterstock

De Alex Hammond

Que pensez-vous?