Quelles sont les nouvelles modifications apportées au Working Holiday Visa en Australie ?

Voyages mars 26, 2019

Si vous avez déjà rêvé de parcourir le monde ou de prendre une année sabbatique, il est fort probable que l’Australie vous ait déjà traversé l’esprit. Avec le Working Holiday Visa, vous pouvez travailler en toute légalité et explorer l’Australie, des plages dorées de Surfers Paradise aux roches rouges de l’Outback, en passant par les eaux turquoise de l’océan Indien. Découvrez les nouvelles modifications apportées au Working Holiday Visa en Australie et commencez à organiser votre voyage !

Qu’est-ce que le Working Holiday Visa ?

En gros, le Working Holiday Visa vous permet de travailler et de voyager en Australie pour une durée maximale de 12 mois. Au cours de ces 12 mois, vous pourrez étudier jusqu’à 4 mois et travailler pour le même employeur jusqu’à 6 mois, à quelques exceptions près (plus d’informations dans cet article).

Quels sont les pays éligibles pour le Working Holiday Visa ?

Assurez-vous de vérifier votre éligibilité avant de réserver des vols. Les citoyens de Belgique, Canada, Chypre, Danemark, Estonie, Finlande, France, Allemagne, Hong Kong, Irlande, Italie, Japon, Corée du Sud, Malte, Pays-Bas, Norvège, Suède, Taïwan et Royaume-Uni peuvent demander ce visa (sous-classe 417).

Votre pays n’est pas sur la liste ? Pas de panique ! Il existe un autre visa offrant des conditions similaires : le Work and Holiday Visa (sous-classe 462). Ce visa s’adresse aux citoyens des pays suivants : Argentine, Autriche, Chili, Chine, République tchèque, Hongrie, Indonésie, Israël, Luxembourg, Malaisie, Pérou, Pologne, Portugal, Saint-Marin, Singapour, République slovaque, Slovénie, Espagne, Thaïlande, Turquie, États-Unis, Uruguay et Vietnam.

Comment les exigences du Working Holiday Visa (sous-classe 417) et du Work and Holiday Visa (sous-classe 462) varient-elles ? Ce dernier a des exigences supplémentaires en matière d’éducation, et les candidats doivent également prouver leur niveau d’anglais. Consultez un agent de voyages linguistiques pour des conseils gratuits et sans obligation sur la manière de postuler.

Quelles sont les limites d’âge pour le Working Holiday Visa ?

Ce type de visa s’adresse à des personnes relativement jeunes, âgées de 18 à 30 ans. Cependant, la page officielle du gouvernement australien déclare : « Si vous demandez le visa à 30 ans, mais vous fêtez vos 31 ans avant que nous ayons pris une décision, le visa pourrait quand même vous être accordé. »

Alors, quoi de neuf ? Pour les citoyens canadiens et irlandais, la limite d’âge a été augmentée ! Les candidats de ces pays peuvent désormais envoyer leur candidature jusqu’à 35 ans.

Combien coûte Working Holiday Visa ?

Le prix du Working Holiday Visa est de 450 dollars australiens.

Existe-t-il d’autres exigences pour le Working Holiday Visa ?

En ce qui concerne le côté financier, vous aurez besoin d’un billet d’avion pour l’Australie, ainsi que d’une preuve de stabilité financière, ce qui équivaut à environ 5.000 dollars australiens. De plus, vous ne devez pas avoir de gros problèmes de santé ni un casier judiciaire grave. Enfin, vous devez signer ce que l’on appelle la Déclaration des valeurs australiennes, c’est-à-dire : « Lors de mon séjour en Australie, je respecterai les valeurs australiennes énumérées dans ce formulaire et les lois australiennes ».

Quels types d’emplois sont-ils disponibles dans le cadre du Working Holiday Visa ?

La réponse simple est « quasiment n’importe quoi », mais certains types d’emplois vous permettent de travailler pour le même employeur pendant plus de 6 mois. Ces emplois comprennent la culture de plantes et l’élevage d’animaux, la pêche et la perliculture, la culture et la coupe des arbres, l’industrie minière et la construction.

Ici, les nouvelles modifications apportées au Working Holiday Visa en Australie incluent la possibilité de demander un troisième visa pour une durée totale de 36 mois, si vous travaillez dans ces domaines (avant, la limite était de deux visas pour 24 mois). En revanche, le Work and Holiday Visa peut être rénové une seule fois, pour un total de 24 mois.

Enfin, pour être le plus clair possible sur la règle des six mois, celle-ci s’applique uniquement si vous travaillez pour le même employeur, au même endroit. Par exemple, le site officiel du gouvernement indique que si vous « travaillez pour deux hôtels de la même chaîne, dans des locaux différents », vous vous conformez parfaitement à la loi.

Avec les nouvelles modifications apportées au Working Holiday Visa en Australie, vous pouvez rester à l’étranger plus longtemps et, si vous venez du Canada ou d’Irlande, jusqu’à un âge plus avancé ! Si vous êtes dans la tranche d’âge pour ce visa, postulez maintenant et ne ratez pas cette occasion de travailler et de voyager en Australie !

Découvrez l’Australie !

De Leah Ganse

Que pensez-vous?