Quand utiliser les verbes « make », « have » et « do » en anglais

Carrière mars 10, 2020

Si vous êtes en train d’apprendre l’anglais et vous trouvez les verbes « make » (faire), « do » (faire) et « have » (avoir) un peu difficiles, ne vous inquiétez pas – vous n’êtes pas seul. Ces trois mots font souvent trébucher les étudiants – non pas parce leur signification est difficile à comprendre, mais parce qu’ils sont fréquemment utilisés avec des mots différents… alors qu’un seul choix est correct !

Lorsque des mots particuliers sont associés aux verbes « make », « do » ou « have », ceux-ci deviennent des « collocations ». En termes linguistiques, la collocation fait référence à un mot ou une expression couramment utilisé(e) avec un autre mot ou une autre expression. Si vous associez le mauvais mot, les locuteurs natifs comprendront probablement ce que vous voulez dire, mais cela ne sera pas tout à fait correct. « Make » et « do » sont deux exemples parfaits pour comprendre pourquoi la collocation est si importante, mais « have » cause également quelques problèmes. Avez-vous déjà été tenté de « make a party » alors que vous auriez dû « have a party » ?

Bien qu’il n’existe pas de règles rigides sur le moment d’utiliser « make », « do » ou « have », certaines collocations sont logiques et ont des directives générales. Le voici !

Have

« Have » indique normalement la possession, c’est pourquoi ce verbe peut parfois être déroutant pour les étudiants qui commence à utiliser les collocations. Mais n’ayez pas peur – ce verbe est en fait le plus simple à mémoriser. « Have » est souvent utilisé avec des événements fixes, tout comme dans l’exemple ci-dessus : « Having a party » (faire/aller à une fête).

Les événements courants utilisés avec « have » incluent :

  • A break (une pause) : “I haven’t had a break all morning and I’m starving!”
  • A meeting (une réunion) : “Let’s have a meeting to discuss the upcoming budget cuts.”
  • Breakfast, lunch, dinner (petit-déjeuner, déjeuner, dîner) : “Do you want to have lunch together today?”
  • A holiday (des vacances) : “Lucy hasn’t had a holiday since 2010! She’s a workaholic!”
  • An interview (un entretien) : “I have four interviews coming up this week. I’m so nervous!”

D’autres collocations courantes avec le verbe « have » impliquent des types de discussion ou des façons de parler (souvent entre deux personnes), tels que :

  • Un désaccord/ une dispute : “John and his neighbour had a disagreement after John parked in the neighbour’s parking space.”
  • Bavarder : “We haven’t spoken in weeks! I’ll call you tonight so we can have a good chat.”
  • Une conversation : “We had to have a long conversation about where our relationship was really going.” L’expression « Make conversation » est également possible quand elle se réfère au papotage sans importance, comme par exemple quand on parle du temps avec quelqu’un qu’on ne connaît pas très bien.

Do

Nous utilisons souvent le verbe « do » quand une tâche particulière est impliquée. Les expressions courantes relatives aux tâches ménagères comprennent :

  • Faire le ménage et ranger la maison (Do the housework)
  • Faire les devoirs après l’école (Do your homework!)
  • Faire les courses (Do the shopping – à ne pas confondre avec Go shopping, qui veut dire « faire du shopping »)

Voici d’autres expressions, qui nécessitent moins d’explications :

  • Do the laundry (faire la lessive)
  • Do the dishes (faire la vaisselle)
  • Do the washing/the washing up (faire la vaisselle)

Mais attention, parmi les tâches ménagères il y a quelques exceptions. Par exemple : – Make the bed (faire le lit) – Make breakfast/lunch/dinner (préparer le petit-déjeuner, le déjeuner, le dîner

D’autres exemples avec « do » qui incluent l’idée de travail :

  • Do the maths (ou « math » en anglais américain) : faire le calcul
  • Do the calculations : faire le calcul
  • Do the groundwork : préparer le terrain
  • Do the accounts : faire les comptes
  • Do the job : faire le travail

Ensuite, il y a des expressions fixes qui ne se rapportent à aucun type d’action particulière. « Do » est également utilisé avec :

  • Business: “It’s a pleasure doing business with you. I’m looking forward to our two companies working together more.”
  • Good. « To do good » veut dire avoir un impact positif. Par exemple : charity workers do good in the world (les volontaires font du bien / ont un impact positif dans le monde). Le contraire (to do harm) veut dire avoir un impact négatif.
  • Well. « To do well » souvent veut dire réussir d’un point de vue professionnel, mais si quelqu’un a été malade, cette expression indique une amélioration de ses conditions. Par exemple : si une personne qui a été malade commence à faire des progrès, « she/he is doing well ».

Make

« Make » est généralement utilisé pour indiquer une action que nous sommes en train de faire au moment où on parle.

Par exemple :

  • Make a promise (faire une promesse)
  • Make a deal/offer (faire une affaire / une offre)
  • A statement (faire une déclaration)
  • A compromise (faire un compromis)
  • A mistake/error (commettre une erreur)
  • A complaint (porter plainte)
  • An excuse (inventer une excuse)
  • A suggestion (faire une proposition)
  • An apology (présenter des excuses)
  • A point/comment (marquer un point / faire une observation)
  • A threat (menacer)

Vous pouvez l’utiliser également pour parler d’activités organisées. D’abord « we make our plans », ensuite « we have them ». Par exemple : – I make an appointment at the doctor’s office when I telephone to schedule a visit. – Once that has been arranged, I have an appointment.

« Make » est également utilisé dans des expressions fixes :

  • Make friends (avant d’avoir des amis, il faut s’en faire !)
  • Make time (trouver du temps / une occasion pour faire quelque chose avec quelqu’un)
  • Make progress (faire des progrès)
  • Make peace (faire la paix)
  • Make money (avant d’avoir de l’argent, il faut en faire !)
  • Make a difference (faire la différence)
  • Make a wish (faire un vœu)

Et rien que pour vous confondre encore un peu, l’expression « make do » existe aussi ! Ça veut dire « se débrouiller, gérez avec ce dont vous disposez ». Une expression utilisée en temps de guerre au Royaume-Uni pendant la Seconde Guerre mondiale était « make do and mend », car les gens devaient se débrouiller avec le peu qu’ils avaient et réparer tout ce qu’ils pouvaient. Un aspect à considérer quand on parle des verbes « make », « do » et « have », c’est que les directives ne sont pas toujours fiables. Les collocations doivent généralement être mémorisées, et la meilleure façon de les apprendre est par la pratique ! Il est important de vous exposer à autant d’anglais que possible pour entendre les collocations de la façon dont elles sont naturellement utilisées.

Pour apprendre l’anglais rapidement, écoutez la radio, téléchargez des podcasts, regardez des émissions télé en anglais, lisez des journaux, des livres et des magazines, et entourez-vous de la langue chaque fois que vous le pouvez. Et si vous voulez passer à un niveau supérieur, un séjour linguistique dans un pays anglophone vous permettra une immersion 24h/24 – le moyen idéal pour pratiquer ces collocations embêtantes !

Commencez votre immersion

De Emily Lawrenson

Que pensez-vous?