8 mots qui ressemblent à l’anglais, mais qui ne le sont pas

Apprendre les langues octobre 1, 2019

Des millions de personnes dans le monde entier étudient la langue anglaise et, en tant que langue internationale, il est normal qu’elle laisse une trace sur les autres langues et cultures – que cela plaise ou pas ! Quand une personne qui apprend la langue ajoute un mot qu’elle croit être en anglais dans la conversation, l’effet peut parfois être source de confusion pour les anglophones natifs.

Ces mots qui ressemblent à l’anglais, mais qui ne le sont pas sont souvent des combinaisons, des abréviations ou des raccourcissements de mots anglais existants, des significations mal appliquées, ou même deux mots ou plus réunis pour en faire un nouveau ! Ces mots spéciaux sont appelés faux anglicismes et sont en fait plus courants que vous ne le pensez. Voici quelques-uns des mots qui ressemblent à l’anglais, mais qui ne le sont certainement pas.

Antibabypille (allemand)

Il ne faut pas beaucoup d’imagination pour comprendre le sens de cette expression : anti-baby pille est tout simplement une façon intéressante et efficace de dire « pilule contraceptive ». Aucune faille dans cette logique !

Salaryman (japonais, サラリーマン)

Salaryman est également assez facile à comprendre – c’est plus ou moins l’équivalent de « col blanc », ou white-collar worker, en anglais. Les salarymen japonais ont une vie très stressante, car ils travaillent de longues heures et sont ensuite obligés à participer à des activités après le travail, en compagnie des collègues. Les femmes aussi sont incluses dans ce concept, et en japonais elles sont appelées kyariaūman (femme de carrière) ou office lady, bien que ce terme soit utilisé plutôt pour les secrétaires et les femmes qui font un travail administratif.

Footing (italien, french, espagnol)

Qui sait pourquoi ce terme incorrect pour indiquer le jogging a complètement envahi l’Italie, la France et l’Espagne ? Vous ne pouvez pas imaginer combien de personnes pensent vraiment que footing est le mot anglais pour dire « jogging », bien que le terme correct soit en train de pénétrer lentement dans les langues et soit de plus en plus utilisé. Petite curiosité : en Amérique latine, ils ne disent pas hacer footing, ils disent trotar!

Skinship (coréen, 스킨십)

La Corée du sud, pays de plus en plus moderne, excelle dans la création de faux anglicismes – autant que ce vaste vocabulaire a son propre nom : Konglish. Pouvez-vous deviner la signification des termes suivants ?

  • Eye-shopping
  • One-piece
  • Sign pen

Le premier veut dire « lécher les vitrines », le deuxième « robe » et le troisième « marqueur ». Le mot skinship indique le contact physique entre deux amis platoniques – par exemple, se tenir la main ou se serrer dans les bras. L’anglais pourrait probablement profiter d’un mot pareil ! Le Konglish est novateur et intelligent, mais il cause également quelques fractures entre les deux Corées. Les transfuges nord-coréens ont en fait quelques difficultés linguistiques à s’intégrer au sud, à cause justement de la diffusion et de la prévalence du Konglish, ou même simplement de l’anglais écrit en hangul, l’alphabet coréen.

Relooking (français)

Bien que l’Académie française, l’institution qui exerce l’autorité sur la langue française et son utilisation, essaye toujours de prévenir l’anglicisation du français, elle ne peut pas bloquer tous les mots. L’Académie aura peut-être du mal à définir ce terme en anglais, car il n’a pas beaucoup de sens pour un locuteur natif. Ça veut dire regarder à nouveau ? Ou une rénovation ? Non ! Pour un anglophone natif, il faudra quelques minutes pour comprendre qu’il s’agit en fait de « se refaire une beauté » !

Face control (russe, фейсконтроль)

Soyez honnête, ça vous est arrivé au moins une fois dans la vie : juger un livre à sa couverture. Ce terme russe veut dire analyser une personne selon son aspect, mais pas seulement les gens dans la rue. Face control veut dire analyser les gens afin de limiter leur accès à un certain endroit, tel qu’une boîte de nuit chic, par exemple. Les videurs utilisant le face control analysent votre look, argent et style, avant de décider si vous pouvez entrer ou pas. Vous avez été prévenu !

Babylift (danois)

Bien que cela ressemble inexplicablement à une sorte de chirurgie plastique pour bébés, un babylift n’est en fait qu’un couffin. Le danois compte également sur d’autres faux anglicismes remarquables, comme le monkeyclass, qui signifie classe économique, et le cowboytoast, un sandwich à base de viande hachée. Il faut dire que c’est plutôt cool, comme nom de sandwich.

Certains pourraient considérer les faux anglicismes comme négatifs, mais pas nous ! N’oubliez pas que les langues, y compris l’anglais, utilisent ces termes depuis des années. Par exemple, le monde anglophone utilise le mot (incorrecte) français « négligé » pour dire chemise de nuit !

Le langage est adaptable et passionnant : il change avec nous, et de nouvelles phrases et expressions sont inventées chaque jour ! Au lieu d’apprendre uniquement les mots qui ressemblent à l’anglais, pourquoi ne pas s’immerger dans un cours de langue et en apprendre encore plus ?

Explorez un monde de langues

De Emily Lawrenson

Que pensez-vous?