Les conséquences du Brexit pour les étudiants internationaux

Apprendre les langues avril 4, 2019

Que vous soyez parmi les gens qui n’arrêtent pas de remettre à jour les nouvelles sur le Brexit, ou que vous ayez simplement entendu les rumeurs « dans les couloirs », une chose est claire pour tout le monde : le Brexit est en retard. Le Royaume-Uni était censé quitter l’Union européenne le 29 mars 2019 et pourtant, il ne l’a pas encore fait. Le Brexit a été retardé, mais personne ne sait exactement jusqu’à quand.

Le Royaume-Uni étant l’une des destinations les plus prisées pour les études à l’étranger, il est naturel que la question Brexit vous préoccupe. La bonne nouvelle, c’est que le Brexit ne devrait pas avoir d’impact sur vos études – ni à court terme, ni à long terme. De plus, cela pourrait vous faire économiser de l’argent ! Notre but, c’est de vous expliquer pourquoi le Royaume-Uni devrait rester l’une de vos destinations préférées. Voici trois bonnes raisons pour lesquelles vous devriez étudier au Royaume-Uni après le Brexit :

1. Pas besoin de visa pour entrer dans le pays

Jusqu’en janvier 2021, les conditions pour les citoyens de l’Union européenne, des pays de l’EEE et de la Suisse seront quasiment les mêmes. Cela signifie que vous pourrez étudier au Royaume-Uni jusqu’à 3 mois avec votre carte d’identité nationale. Normalement, le passeport n’est même pas nécessaire, mais nous vous recommandons de le prendre quand même, par sécurité !

Si le Royaume-Uni quitte l’Union européenne sans accord, les citoyens de l’UE, de l’EEE et de la Suisse qui souhaitent rester dans le pays pendant plus de 3 mois (et jusqu’à 3 ans) devront demander une autorisation qui s’appelle « European Leave to Stay ».

À partir de 2021, les étudiants de l’UE, de l’EEE et de la Suisse devront simplement demander une autorisation électronique (ETA), qui sera abordable et facile à obtenir.

En ce qui concerne les programmes Erasmus +, il est peu probable que des modifications soient mises en œuvre avant la fin de 2020, qu’il y ait un accord ou pas.

2. Le Royaume-Uni est désormais plus abordable pour les étudiants internationaux

Avant de choisir votre destination, il faut prendre en compte le coût de la vie, et le Royaume-Uni devient de plus en plus attrayant en ce sens. Au cours des 2 dernières années, le taux de change de la livre contre l’euro a baissé de 8,6% (et de 14,6% au cours des 4 dernières années). Vous bénéficiez ainsi d’une réduction importante sur le prix de vos cours d’anglais à l’étranger ! Voilà une bonne raison pour étudier au Royaume-Uni après le Brexit, n’est-ce pas ?

3. Le Royaume-Uni est l’une des destinations les plus populaires parmi les étudiants internationaux

Année après année, le Royaume-Uni figure toujours parmi les trois top destinations des étudiants internationaux. C’est peut-être parce qu’il compte 18 parmi les 100 meilleures universités au monde !

Qu’il s’agisse d’un programme d’échange avec une autre université, d’un cours d’anglais, d’un programme de stage au Royaume-Uni ou même d’une combinaison d’un job à temps partiel et d’un cours d’anglais, il existe une longue liste d’excellentes options pour ceux qui souhaitent étudier au Royaume-Uni après le Brexit.

Abstraction faite de la politique, l’Angleterre, le Pays de Galles, l’Ecosse et l’Irlande du Nord restent des destinations fantastiques si vous voulez améliorer votre anglais ou commencer une carrière à l’étranger. Et si vous avez encore quelques doutes, nous sommes ici pour vous aider !

Trouvez votre cours d’anglais au Royaume-Uni

Sources:

De Carlos Heras

Que pensez-vous?