Voir les derniers articles :

Paolo Catozzo, 24 ans

Destination: Vancouver, Canada

Durée: 10 mois (2012 – 2013)

Bonjour à tous ! Je m’appelle Paolo Catozzo et je vais vous parler de mon séjour dans l’une des villes les plus célèbres d’Amérique du nord : Vancouver.

Mon départ d’Italie remonte à il y a un an, mais je m’en rappelle comme si c’était hier. Je suis parti à Vancouver pour prendre part au « Work Experience Program », qui permet aux participants d’étudier et de travailler pendant une durée équivalente dans l’une des destinations proposées par l’agence ESL. J’ai choisi le Canada pour plusieurs raisons : la beauté et l’immensité du pays, la qualité de vie, la possibilité de vivre une expérience de travail valorisante sur place, etc.

Pendant tout mon séjour, j’ai été hébergé par une famille d’accueil canadienne de Vancouver. J’ai vraiment passé de bons moments chez eux et forgé des liens d’amitié très forts avec chacun des membres de la famille. Aujourd’hui encore, je peux dire que j’ai une deuxième famille à l’autre bout de la planète !

Ma famille d’accueil hébergeait aussi d’autres étudiants de différentes régions du monde : Allemagne, France, Japon, Mexique, Brésil, Arabie Saoudite, Thaïlande. Le plus beau dans ce mélange de nationalités, c’est que nous avons pu partager nos opinions et parler des différences culturelles entre nos pays. On se parle toujours sur les grands réseaux sociaux et, même si ce n’est pas facile avec la distance, on essaie de garder contact.

Pendant ce séjour longue durée, j’ai suivi des cours dans l’une des écoles d’anglais les plus réputées de Vancouver. L’école comprend plusieurs campus, très proches les uns des autres, qui donnent sur les artères principales de la ville. Les leçons se déroulaient dans les différents bâtiments de l’école et il n’était pas rare que nous ayons à changer de salle ou de bâtiment au cours d’une même journée. Ça ne me dérangeait pas du tout parce que ça me donnait l’occasion de faire une pause entre les leçons et d’aller dans un café sympa pour prendre une boisson chaude, notamment l’hiver.

Paolo-Catozzo

Le programme de cours est très bien organisé car il donne aux étudiants la possibilité de choisir parmi de nombreux thèmes. Il est également possible de suivre différents cursus afin d’obtenir, à la fin du programme, un ou plusieurs certificats délivrés par l’école qui permettent de valoriser le CV. Les programmes de ce genre sont de durée variable, selon la fréquence et l’intensité du cours (temps partiel, temps plein, temps plein intensif).

Les activités extrascolaires sont gérées par un bureau interne, qui établit un programme de loisir mensuel: les activités changent selon le mois et la période de l’année, mais je pense que même l’étudiant le plus exigeant en matière de loisirs sera comblé ! Certaines activités sont saisonnières, comme par exemple assister à un match des Canucks – l’équipe de hockey de Vancouver et le fleuron de la ville – ou à un match des Whitecaps – l’équipe de football locale, qui joue en Major League Soccer. D’autres sont proposées toute l’année, notamment les excursions aux Rocky Mountains, à Victoria, la capitale de la Colombie britannique, ou les virées shopping à Seattle, aux Etats-Unis. Et oui, vous lisez bien : les étudiants peuvent aussi visiter les Etats-Unis !!!

J’ai profité de mon séjour sur la Côte Ouest pour m’envoler pour Portland et voir un match de NBA entre Portland et Houston. C’était un bon investissement car les Blazers (l’équipe de Portland) ont gagné 104 à 102 durant les premières prolongations !

La ville de Vancouver est tout simplement merveilleuse. La météo, aussi bien l’hiver que l’été, n’est jamais extrême, comparée à d’autres régions du Canada. Je dirais même que le climat ressemble un peu à celui que l’on a en Italie. Froid l’hiver, mais pas glacé. Chaud l’été, mais pas humide. La ville est magnifique, quelle que soit la saison. La nature est luxuriante et le vert prédomine, même dans le centre-ville parsemé de gratte-ciel, qui rappelle le célèbre horizon urbain de Los Angeles.

Il est très facile de se déplacer à l’intérieur et à l’extérieur de la ville grâce à un très bon réseau de transports publics. Avec le bus et le skytrain, il ne faut que quelques minutes pour se rendre à l’aéroport, à Richmond ou à Metrotown, qui abrite le plus grand centre commercial de la ville. Même la nuit, la ville attire les touristes avec toutes ses lumières, notamment celles du stade de foot BC Place Stadium.

A Vancouver, les sports d’hiver sont un must. Les stations de ski des environs offrent de superbes sensations aux amateurs de poudreuse : il faut absolument tester Grouse Mountain, Cypress Mountain ou encore Whistler, qui a accueilli les Jeux Olympiques d’Hiver de 2010 où Shaun White a remporté la médaille d’or en snowboard freestyle. L’école propose une grande variété d’activités en station, du ski aux raquettes amateur.

Paolo-Catozzo-activities

Pendant mon temps libre, aussi bien quand je suivais les cours à l’école que lorsque j’ai commencé à travailler, j’aimais beaucoup sortir avec mes camarades de classe et, grâce à eux, j’ai eu la chance de rencontrer de nouvelles personnes. C’est ainsi que j’ai pu pratiquer mon anglais, mais aussi mon espagnol, et parfois même – pourquoi pas ? – apprendre de nouvelles langues. Avec mes amis brésiliens, par exemple, j’ai appris à parler portugais. A présent, mon objectif est d’approfondir ma connaissance de cette langue.

Lorsqu’est venue l’heure de chercher un travail, l’école et le personnel du bureau des stages m’ont immédiatement indiqué où chercher et m’ont fourni des sites internet très utiles. Très rapidement, j’ai trouvé un travail qui m’a permis d’acquérir une expérience professionnelle précieuse pour booster mon CV.

Pour conclure, j’aimerais dire que mon séjour linguistique à Vancouver m’a marqué de façon très positive. Pendant toute une année, j’ai eu la possibilité de vivre comme un vrai Canadien dans l’une des villes les plus célèbres et les plus belles du monde, de rencontrer des personnes incroyables et de découvrir leur culture et leur mode de vie en profondeur. L’expérience a été tellement magique qu’avec des amis, on a eu envie d’écrire, d’enregistrer et de filmer un clip vidéo pour rendre hommage à cette ville extraordinaire et la montrer en images. J’aimerais remercier toutes les personnes qui m’ont permis de réaliser ce projet et j’espère que cela sera utile aux étudiants qui veulent vivre cette expérience et savoir ce que c’est que d’être Canadien et de vivre à Vancouver.

J’aimerais également remercier ESL-Séjours Linguistiques pour toute l’aide et l’assistance qu’ils m’ont fournies pendant ces 10 mois passés loin de chez moi.

Au revoir tout le monde !

Catozzo Paolo

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS

Sans une once de fausse modestie, les habitants de San Diego vous diront que leur ville est « la plus belle d’Amérique ». Difficile de les contredire: ici, la météo est superbe, l’ambiance est détendue et le paysage est spectaculaire. Voici 10 choses à faire et à voir à San Diego pour moins de 20 dollars.

Feu de camp sur la plage

Beach-Bonfires

A San Diego, un certain nombre de plages autorisent les feux de camp. Dès la tombée de la nuit, vous pourrez donc y organiser des veillées avec tous vos amis autour d’un joyeux feu de camp. Coronado, Ocean Beach, Oceanside, Mission Beach et Pacific Beach possèdent des dispositifs prévus à cet effet, appelés les « fire rings ».

Randonnée

Dans le comté de San Diego, les possibilités de randonnée sont multiples et variées. Avec plus de 100km de côte, la région offre de nombreuses promenades agréables en bord de mer, notamment le long des falaises de La Jolla jusque dans les forêts de Torrey Pines. Rendez-vous au parc de Cabrillo, classé monument national, pour observer des mares résiduelles peuplées d’étoiles de mer et de quantités d’autres espèces animales et végétales.

Go-Hiking

Autre lieu de promenade très populaire, Mount Woodson est coiffé d’un immense rocher en forme de frite : posez au sommet de la frite pour la traditionnelle photo souvenir ! Vous pouvez également vous rendre à Cowles Mountain au lever du soleil pour profiter d’une vue panoramique à couper le souffle.

Une journée à Balboa Park

Avec $20 en poche, vous n’aurez pas de quoi vous payer l’entrée au zoo de San Diego, à Balboa Park, mais vous pourrez tout de même vous offrir un pique-nique de roi dans l’un des jardins du parc. Apportez votre panier pique-nique, trouvez-vous un coin sympa à l’ombre et profitez du beau temps en vous régalant. Le parc est connu pour ses nombreux exemples de style « renouveau colonial ».

Balboa-Park

Vous pourrez visiter tous les autres sites importants de Balboa Park pour moins de $20, notamment le Natural History Museum, le Reuben H. Fleet Science Center et le San Diego Museum of Man. Des visites guidées du parc, accompagnées par des Rangers, sont proposées gratuitement tous les mardis et les dimanches matins à 11h.

Courses de chevaux au Del Mar Thoroughbred Club

Voici une activité susceptible de vous faire gagner un peu d’argent… Si vous voulez sortir de la ville pour visiter un peu le comté de San Diego, allez assister aux courses hippiques du Del Mar Thoroughbred Club. La saison débute à la mi-juillet et se termine début septembre, puis reprend en novembre.

Cuisine mexico-californienne

Mexican-food

Avec votre billet de 20 dollars, vous aurez de quoi goûter aux spécialités de San Diego sans modération !  La cuisine locale ressemble au Tex-Mex, à ceci près qu’elle privilégie les produits frais et le poisson. Vous aurez donc droit aux traditionnels burritos, tamales et tacos, mais avec moult légumes frais et fruits de mer. On trouve ces plats partout en ville, aussi bien dans les restaurants chics que dans les camions ambulants. Testez, vous allez adorer !

USS Midway

USS-Midway

Jusqu’en 1955, le Midway était le plus grand bateau du monde. Ce porte-avion américain a fait la Guerre du Vietnam puis la Guerre du Golf avant de prendre sa retraite sous le soleil, au sud de la Californie. Une visite du Midway vous permettra d’en apprendre davantage sur les conditions de vie dans la marine américaine. Le vaisseau offre également un superbe point de vue pour admirer les feux d’artifice du 4 juillet.

Plongée avec tuba

Enfilez votre masque, votre tuba et vos palmes et partez à la découverte de la faune aquatique de La Jolla Shores. Cette partie du littoral protégée abrite une grande variété d’espèces animales, notamment des requins-léopards, des garibaldis, des sérioles et des raies.

Longer la côte à bord du Coaster

Les transports publics n’ont pas vraiment bonne réputation aux Etats-Unis, mais le Coaster fait exception. Ce train offre une vue magnifique sur le littoral, notamment entre Solona Beach et La Jolla : pensez à vous asseoir près de la fenêtre !

Le train dessert toute la côte, d’Oceanside (au nord du comté) jusqu’au centre-ville de San Diego.

Regarder les parapentistes à Torrey Pines

Torrey-Pines

Un vol biplace en parapente à Torrey Pines Gliderport coûte au minimum $140, mais vous pouvez toujours vous installer sur la plage pour regarder le ballet des deltaplanes et des parapentes dans le ciel – c’est gratuit ! Dominant les plages de La Jolla, Torrey Pines est un superbe endroit pour faire des photos et passer une après-midi tranquille au soleil.

Les concerts d’été à Coronado

Pendant la saison estivale, rendez-vous à Spreckels Park pour profiter de concerts gratuits en plein air. Le dimanche soir, au coucher du soleil, le kiosque à musique résonne au son d’artistes aux styles très variés.

Crédits photographiques: « I have called you friends… » by Sharon via cc, Potato Chip Rock by Bryan Miraflor via cc, colour in the dark @ Balboa Park by R.E. Barber Photography via cc, ceviche by stu_spivack via cc, USS Midway CV41 by Andre S. Ribeiro via cc, Torrey Pines Glider Port 110 by SD Dirk via cc.
  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS
5 conseils ESL pour apprendre une langue rapidement

Si vous souhaitez apprendre une langue rapidement, que ce soit pour des raisons professionnelles ou personnelles, il existe des techniques éprouvées pour vous y aider. Nous avons demandé à notre équipe de nous livrer ses conseils pour apprendre une langue en un temps record : cela va de l’apprentissage individuel au choix d’un cours de langue […]

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS
Cours de préparation aux examens d’anglais: Cambridge FCE, Cambridge CAE, Cambridge CPE, TOEFL, IELTS et TOEIC

Véritable valeur ajoutée sur le CV, un certificat de langue officiel représente une preuve de compétence linguistique aux yeux des employeurs et universités. Si vous désirez suivre une formation supérieure dispensée en langue anglaise (dans un pays anglophone ou non), vous aurez en général besoin d’un diplôme d’anglais reconnu à l’international. Mais voilà une bonne […]

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS
Comment l’anglais est-il devenu la langue la plus parlée au monde ?

Il y a 500 ans, l’anglais était parlé par 5 à 7 millions de personnes, principalement sur les îles britanniques. Aujourd’hui, près d’1,8 milliard de personnes parlent anglais dans le monde. Comment expliquer cela ? La diffusion de l’anglais n’a rien à voir avec sa structure grammaticale ou ses caractéristiques linguistiques. Tout est une question […]

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS
Pourquoi suis-je mauvais en langues ?

Si le vocabulaire vous « rentre par une oreille et sort par l’autre », c’est que vous avez sans doute eu une mauvaise expérience des cours de langues à l’école. Conséquence : vous êtes persuadé que vous n’arriverez jamais à apprendre une langue étrangère. La vérité, c’est que certaines personnes sont meilleures en langues que d’autres, mais que […]

  • Facebook
  • Twitter
  • Delicious
  • LinkedIn
  • StumbleUpon
  • Add to favorites
  • Email
  • RSS