Pourquoi les employeurs préfèrent les candidats avec des compétences linguistiques

Se lancer dans le monde professionnel est un défi colossal. Même si vous l’avez fait auparavant, la recherche d’un emploi dans un environnement exponentiellement compétitif peut se révéler plutôt difficile, et les entreprises s’adressent de plus en plus à des sites de recrutement comme Europe Language Jobs pour trouver des candidats spécialisés.

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des compétences qui vous permettent de vous démarquer des autres candidats : les langues, par exemple. Grâce au nombre de langues disponibles et, bien sûr, à un peu de discipline, il est désormais possible d’ajouter, en quelques mois, une nouvelle langue à son CV.

Alors, qu’attendez-vous ? Plus vous connaissez ou maîtrisez de langues, plus vous serez aptes au travail.

ELJ1

 

Soyez mémorable

Les recruteurs sont toujours à la recherche d’une bonne raison pour se souvenir des candidats et pour distinguer les centaines de CV qu’ils reçoivent. La connaissance d’une langue peut vous transformer de personne à moitié oubliée en « la personne qui parle suédois ». Bien que nul n’aime les étiquettes, celle-ci pourrait vous faire obtenir le job !

De plus, si vous parlez plusieurs langues, cela signifie, aux yeux des recruteurs, que vous avez d’autres compétences spécifiques aux personnes multilingues.

 

Les qualités qui démarquent les polyglottes

Apprendre une langue à travers une procédure différente de l’apprentissage naturel de votre langue maternelle n’est pas facile. Quelle que soit la langue que vous souhaitez aborder, l’apprentissage d’un nouvel idiome exige de nombreuses qualités personnelles et en crée de nouvelles – ce sont ces caractéristiques que les recruteurs apprécient beaucoup, souvent même plus que la langue en soi.

Celles-ci comprennent, entre autres : persévérance, motivation, sensibilité culturelle, ouverture d’esprit et la capacité d’apprendre de ses propres erreurs.

Voilà pourquoi vous démontrez, en cas de réussite, un véritable engagement, le sens de l’organisation, du dévouement et beaucoup d’efforts. Selon The Culture-ist, même les langues les plus simples (celles qui ressemblent le plus au français) demandent environ 575-600 heures de cours pour les maîtriser.

Celles-ci incluent l’espagnol, l’anglais, le néerlandais et le suédois, tandis que 2,200 heures sont requises pour apprendre une langue plus difficile, avec un alphabet complètement différent. Dans tous les cas, c’est un investissement considérable.

ELJ2

 

La science soutient l’apprentissage des langues

De nombreuses études démontrent que la connaissance de plusieurs langues augmente nos capacités cognitives. Il a été prouvé que la matière grise de notre cerveau augmente lorsque nous apprenons une nouvelle langue. Au cas où vous vous posiez la question, c’est donc positif !

Faire des efforts pour se souvenir de nouveaux termes et de nouvelles constructions a un effet positif sur le cerveau. En fait, des chercheurs de la Penn State University ont démontré que l’apprentissage d’une deuxième langue peut vraiment changer (en mieux) la forme et la structure du cerveau. Ils ont également découvert que ce changement se vérifie sur le cerveau à n’importe quel âge – oubliez donc l’excuse « c’est trop tard pour moi » !

 

Plus vous parlez de langues, plus les gens vous écoutent

La vérité, c’est que plus vous maîtrisez de langues, plus les gens peuvent vous écouter.

Avec chacune des langues acquises, vous vous ouvrez non seulement à de nouvelles opportunités professionnelles, mais aussi à de nouvelles rencontres. Soudain, vous pourrez communiquer avec des personnes qui, autrement, seraient restées inconnues. Le charisme et les techniques de communication qui accompagnent l’apprentissage d’une langue sont des compétences essentielles qui épatent les employeurs.

ELJ3

 

Avec la mondialisation, la recherche d’un emploi est devenue plus étendue que jamais. Vous n’êtes non seulement en compétition avec des candidats de votre ville ; vous êtes en compétition avec le monde entier. Voilà pourquoi il n’a jamais été aussi important se démarquer.

Cependant, l’un des effets positifs de la mondialisation est le suivant : si les concurrents se sont démultipliés, le nombre d’opportunités est multiple aussi. Vous avez plus de possibilités que jamais d’habiter et de travailler dans un autre pays, et voyager n’a jamais été aussi accessible et abordable.

Les langues sont plus importantes que jamais, et les employeurs le savent bien. L’avenir appartient aux polyglottes !

Print Friendly