L’anglais à Malte

C’était le 12 juin 1778. Après une courte bataille contre les Chevaliers de l’Ordre de St Jean, Napoléon Bonaparte et sa flotte entraient dans le port de la Valette, Grand Harbour, sous le soleil brûlant de la Méditerranée. Son intention était de revendiquer Malte pour la France.

Grand-Harbour-Valletta-Malta

Photo: William Galea

Avant de faire voile pour l’Egypte six jours plus tard, le commandant en chef de l’armée française instaura une commission gouvernementale, une administration des finances publiques, douze municipalités et un Code de la famille sur l’île. Les esclaves de l’île furent affranchis et l’esclavage aboli. Un nouveau système scolaire public, constitué de quinze écoles primaires et d’une Ecole Centrale, fut mis en place.

Ce n’est pas pour autant que Napoléon devint un héros local : malgré une contribution importante au développement rapide de l’île, les nouveaux chefs militaires étaient méprisés par la population maltaise.

Les Français se rendirent vite impopulaires aux yeux des Maltais en pillant les fonds de l’Eglise pour financer leurs conquêtes militaires et en se montrant hostiles au Catholicisme. C’est ainsi que deux ans plus tard, les Maltais accueillirent les soldats de la Marine britannique en sauveurs lorsqu’ils vinrent leur prêter main forte pour chasser l’occupant français. Le lien entre Malte et la Grande-Bretagne était établi.

De l’Empire à l’indépendance

Avant d’obtenir son indépendance en septembre 1964, Malte fit partie de l’Empire Britannique pendant près de deux siècles. Les liens culturels qui unissent La Grande-Bretagne à Malte sont restés très forts jusqu’à nos jours, comme en témoignent les prises électriques, le système scolaire et les voitures qui roulent à gauche !

malta-phone-box

Photo: Resident on Earth

Mais le plus bel héritage de ces deux siècles d’occupation est sans doute la langue anglaise, qui a aujourd’hui le statut de langue officielle à Malte. Avec le maltais, l’anglais est utilisé dans la vie de tous les jours, autour des repas comme en séance parlementaire, et les cours à l’université se font uniquement en langue anglaise.

Le rendez-vous des vacanciers

Lorsque le concept des voyages organisés fit son apparition dans les années 1960, les séjours à l’étranger devinrent accessibles à une frange importante de la population.

Remplaçant le traditionnel voyage sur les côtes britanniques, les stations balnéaires de la Méditerranée devinrent les nouvelles destinations à la mode pour les Britanniques en manque de soleil. Le beau temps, le charme local et l’absence de barrière linguistique firent de Malte un lieu de vacances très populaire auprès des Anglais.

blue-lagoon-malta

Photo: Gunnar Grimnes

Après avoir passé de bons moments à Malte, un grand nombre de retraités britanniques décidèrent de s’y installer définitivement. Cet afflux de visiteurs, conjugué à la croissance de l’industrie touristique, contribua au développement rapide des infrastructures de l’île. Le processus poursuit son cours aujourd’hui et va de pair avec une démocratisation des voyages à l’échelle mondiale.

Katya Bonello de notre école partenaire EC à Malte explique : « Cela fait longtemps que Malte attire les touristes du monde entier mais ces dernières années, l’augmentation du nombre de voies aériennes a rendu l’accès à l’île plus facile… L’amélioration des infrastructures, des lignes de bus et des équipements hôteliers sur l’île a également encouragé les touristes à retourner en vacances à Malte ».

Aujourd’hui, Malte possède des infrastructures de pointe qui en font une destination de premier choix pour les voyageurs de tous âges. Le nombre de retraités britanniques en villégiature sur l’île de Malte a diminué avec l’affaiblissement des liens entre les deux pays, mais la qualité des services est toujours excellente. C’est l’une des raisons pour lesquelles Malte est devenu l’une des destinations les plus prisées pour apprendre l’anglais en Europe.

Le séjour linguistique s’exporte à Malte

Au début des années 90, alors que l’anglais consolidait sa position de nouvelle lingua franca, les écoles de langues de l’île firent la promotion de Malte en la présentant comme une destination rêvée pour apprendre l’anglais au soleil. « Malte est le lieu idéal pour apprendre l’anglais », nous dit Katia, « car on peut y aller en toutes saisons… au printemps et en été, la météo est très agréable : les températures sont chaudes et il ne pleut quasiment jamais ».

valletta-malta-grand-harbour

Photo: John Haslam

Un certain nombre de facteurs expliquent la popularité de Malte auprès des étudiants qui apprennent l’anglais. Si la météo et la vie culturelle intense de Malte sont des atouts de taille, l’histoire de l’île et de ses voisines est tout aussi séduisante et fascinante à découvrir.

En raison de sa situation stratégique au sud de la Sicile, Malte a longtemps subi les influences d’autres pays et d’autres cultures. Les objets les plus anciens retrouvés sur l’île remontent à 5000 ans avant JC.

Au début, faire un séjour linguistique à Malte était aussi plus avantageux que de le faire en Grande-Bretagne, d’un point de vue financier, mais l’écart s’est réduit depuis que Malte est entré dans la zone Euro.

L’évolution des besoins

Malte s’est imposée comme une destination incontournable pour apprendre l’anglais en s’adaptant à l’évolution des attentes des étudiants.

valletta-malta-fountains

Photo: Jennie Rainsford

Bien que cela reste encore un aspect très important du séjour, l’étude de la langue en soi n’est plus, à présent, qu’une considération parmi tant d’autres. Le succès grandissant du logement en résidence, par opposition au séjour traditionnel en famille d’accueil, montre bien cette évolution. On en trouve un autre exemple dans le fait que les écoles s’attachent à développer leurs programmes d’activités pour les rendre plus riches et variés. C’est un domaine dans lequel Malte excelle, particulièrement pour les séjours courts.

L’immersion, lors d’un séjour court, est vécue différemment que lors de séjours plus longs, qui se font généralement au Royaume-Uni ou dans des pays plus lointains. Quand vous faites un séjour d’un mois ou moins, cela vous donne plus l’impression d’être en vacances. Si vous voulez profiter du meilleur de ces deux formules, vous pouvez aussi combiner un cours à Malte avec un séjour au Royaume-Uni.

malta-summer-festa

Photo: Jennie Rainsford

Chaque semaine pendant les mois d’été, les festas de village vous permettront de pénétrer la culture maltaise tout en passant du bon temps. Les Maltais passent des mois entiers à organiser ces soirées et tout le monde y est bienvenu. Si vous allez à la plage sur l’île de Comino, baignez-vous dans  les eaux turquoise du Lagon Bleu. L’endroit est magnifique. Et Gozo, sa voisine, (qui a sa propre école de langues) possède une multitude de criques et de baies d’une tranquillité absolue pour se détendre et profiter du soleil.

Tout bien considéré, Malte est un endroit magnifique pour apprendre l’anglais en Europe. Et nous vous garantissons un accueil plus chaleureux que celui que Napoléon a reçu !

Rejoignez la conversation dans la rubrique « commentaires » ci-dessous ou contactez-nous pour en savoir plus sur les séjours linguistiques.

Print Friendly