Don’t do mistakes with verbs when you make business in English

Cherchez l’erreur ! Si en français, on peut faire des affaires comme on fait des erreurs, la traduction du verbe « faire » en anglais est plus délicate. Ainsi, on dira « make mistakes » mais « do business » (vous l’aurez compris, le titre de cet article n’est pas correct).

Les étudiants en anglais ont souvent du mal à savoir quand employer make, do et have, en particulier lorsque ces verbes sont associés à un nom. Si vous voulez avoir l’air professionnel, attention à ne pas vous emmêler les pinceaux !

shutterstock_133805588

Dans le monde du travail, on utilise souvent des constructions plus complexes et un langage moins direct. Voici quelques expressions courantes qui pourront vous servir. Certaines sont logiques, d’autres pas forcément – il faudra les apprendre par cœur.

Have

On emploie souvent « have » pour parler d’un événement fixe :

  • Have a meeting (avoir un rendez-vous)
  • Have an interview (avoir un entretien)
  • Have lunch/dinner (déjeuner/dîner) – bien que do lunch soit de plus en plus utilisé dans un contexte plus informel
  • Have a holiday/a break (prendre des vacances/une pause) – mais take a holiday et take a break s’emploient aussi

On emploie aussi « have » pour parler de conversations :

  • Have a discussion (avoir une discussion)
  • Have an argument/a disagreement (se disputer/avoir un désaccord)
  • Have a chat/a conversation (parler/avoir une conversation) – mais si vous devez « faire la conversation » parce que votre interlocuteur ne parle pas, alors l’expression consacrée est make conversation !

Une autre expression très courante :

  • Have a job (avoir un travail)

Exemple : I have a job as a teacher (je travaille comme professeur)

Notez que les expressions do a job/do the job existent également dans le langage parlé. Elles s’emploient pour dire que quelque chose ou quelqu’un fait bien son travail ou ce pour quoi il a été conçu. Exemple : Diego Costa is not the most elegant footballer but he does the job (Diego Costa n’est peut-être pas le plus élégant des footballeurs, mais il joue bien)

Do

En règle générale, on emploie « do » pour parler d’un travail ou d’une tâche à accomplir :

  • Do the planning/the preparation (faire le planning, s’occuper des préparatifs) – en revanche, on dira make plans et make preparations.
  • Do the calculations/the figures/the sums/the accounts (faire les calculs/la somme/l’addition/les comptes)
  • Do the job/the work/the groundwork (faire le travail/le boulot/préparer le terrain)

Exemple : « Have you done the work? » (« Tu as fait le travail ? » ou « Tu t’en es occupé ? »)

  • Do the dirty work (faire le sale boulot)

Exemple : The president had his assistants do his dirty work (le président a chargé ses assistants de faire le sale boulot)

Et dans certaines expressions figées:

  • Do business (faire des affaires, travailler)

Exemple : They do business around the world (Ils font des affaires dans le monde entier)

  • Do a deal (conclure un marché) – mais make a deal et strike a deal s’emploient aussi
  • Do good / harm (faire le bien/le mal)

Exemple : The fruit company pretends to do good in the community but they actually do harm (la compagnie fruitière prétend œuvrer en faveur de la communauté, mais en réalité, elle fait plus de mal que de bien).

Make

On emploie « make » pour décrire ce que l’on fait quand on parle:

  • Make a point (avancer un argument)
  • Make a statement (faire une déclaration)
  • Make a comment (faire un commentaire)
  • Make a mistake (faire une faute)
  • Make an error (faire une erreur)
  • Make an enquiry (se renseigner, enquêter)
  • Make an offer (faire une offre)
  • Make a promise (faire une promesse)
  • Make a complaint (formuler une plainte, faire une réclamation)
  • Make an excuse (trouver un prétexte)

Et dans certaines expressions figées :

  • Make peace (faire la paix)

Exemple : The two rivals made peace (les deux rivaux ont fait la paix)

  • Make progress (faire des progrès, progresser)
  • Make a deal/a compromise (faire un marché/un compromis) – on peut aussi dire do a deal, strike a deal ou strike a compromise
  • Make money/a fortune (gagner de l’argent, s’enrichir/faire fortune)
  • Make it (qui peut vouloir dire, selon le contexte, réussir dans sa carrière ou parvenir à arriver à l’heure à un certain endroit)
  • Make an appointment (prendre (un) rendez-vous)
  • Make a phone call (passer un appel)
  • Make space/time (Faire de la place/trouver le temps, prendre le temps)

Exemples : « I will make space in my diary for the meeting » (je ferai de la place dans mon emploi du temps pour le rendez-vous) ou « You must make time for it » (Il faut que tu prennes le temps de le faire)

  • Make a target (atteindre un objectif) – set a target signifie « fixer un objectif »

Avec certaines expressions, on peut passer de « make » à « have ». Par exemple, une fois que l’on a pris rendez-vous (once you have made an appointment), on a un rendez-vous (you have an appointment). Une fois que l’on a fait fortune, on a une fortune (once you make a fortune, you have a fortune). Mais ensuite, les petits-enfants la dilapident…

Il faut juste faire avec (ou make do, en bon anglais) !

Utilisez ce guide pour ne plus jamais vous tromper dans l’emploi (parfois difficile) de have, do and make en anglais !

 

Print Friendly