Berlin, une destination très tendance

En 1963, un peu moins de deux décennies après la fin de la seconde Guerre Mondiale, le destin de Berlin reste encore incertain. La ville est le théâtre de violents conflits entre deux idéologies qui s’opposent.

Le 21 juin, alors que des familles entières ont été séparées de leurs proches par le Mur de Berlin deux ans plus tôt, le président américain John Fitzgerald Kennedy prononce un discours triomphal depuis la place de l’Hôtel de ville de Schöneberg. Acclamé par un tonnerre d’applaudissements, il déclare fièrement :

« Il y a deux mille ans, le plus grand acte d’orgueil, c’était de dire « Civis Romanus sum » (« Je suis un citoyen romain »). Aujourd’hui, dans le monde de la liberté, le plus grand acte d’orgueil, c’est de dire : « Ich bin ein Berliner » (« Je suis un Berlinois »)»

Ich-bin-ein-Berliner

Notes de Kennedy contenant des indications phonétiques (archives.gov)

Accablé par une longue liste de faits sanglants et d’expérimentations sociales ratées, le régime communisme finit par s’écrouler 20 ans plus tard, entraînant le Mur de Berlin dans sa chute. Mais Berlin, tout du moins la partie occidentale de la ville, avait depuis longtemps déjà retrouvé l’enthousiasme débordant d’antan.

Le théâtre d’une révolution artistique

On pourrait comparer le Berlin d’aujourd’hui au Paris des années 20 ou au New York des années 80. Animée par une créativité débordante, la ville est devenue une véritable vitrine des arts. Elle accueille aujourd’hui des artistes du monde entier en quête d’inspiration et de reconnaissance.

Côté musique, la scène berlinoise est variée, originale et audacieuse. Si vous en avez la force, vous pourrez donc voir des concerts différents tous les soirs – mais sachez tout de même que certaines soirées durent près de 48 heures…

The-soundtrack-to-an-artistic-revolution

On a du mal à croire que David Bowie ait choisi la ville de Berlin et la compagnie d’Iggy Pop (connu pour ses mœurs dissolues) pour se refaire une santé et arrêter la drogue. Quoi qu’il en soit, c’est à Berlin, au milieu des années 70, que les deux artistes ont produit les tubes qui ont fait leur renommée mondiale, notamment The Idiot et Lust for Life pour Iggy Pop et LowHeroes etLodger pour Bowie.

Si les deux artistes se sont installés à Berlin, c’est avant tout pour préserver leur vie privée, loin du culte « people » d’Hollywood. Selon les dires de Bowie lui-même, les Berlinois « se fichaient pas mal d’un chanteur de rock anglais ».

C’est le début d’une période faste pour la scène musicale berlinoise. Les albums produits en Allemagne dans les années 60-70 sont uniques en leur genre. Neu! et Kraftwerk développent un nouveau genre musical, caractérisé par des thèmes lyriques et introspectifs, qui influencera la plupart des chansons pop de la fin des années 70 et du début des années 80.

Une ville à l’avant-garde

A-city-of-music-and-art

Photo: Davide Constanzo

En 1989, la Chute du Mur marque le début d’une ère nouvelle. Les Berlinois, heureux de pouvoir à nouveau se déplacer librement à travers la ville et le pays, désertent leurs appartements spacieux tandis qu’à l’est, les bâtiments des organes officiels du régime communisme sont laissés à l’abandon. Les loyers, très bas, attirent les jeunes artistes par milliers, faisant de Berlin un paradis de la création artistique. La reconstruction peut commencer.

Aujourd’hui, un peu plus de 20 ans plus tard, les artistes et les promoteurs immobiliers se disputent les mètres carrés. Alors que les studios d’enregistrement et galeries d’art sont menacés d’être convertis en appartements de luxe, l’esprit avant-gardiste de Berlin demeure. Si les salles d’expo vont et viennent à travers la ville, les artistes du monde entier continuent à affluer à Berlin pour être au cœur de l’action et il semble impossible de se promener dans les rues sans tomber sur une installation artistique improvisée, un concert live ou une exposition impromptue.

Berlin est une ville où l’on n’a pas peur de faire les choses autrement.

Visitez Berlin en 2013

Discover-Berlin-in-2013

Photo: onnola

La capitale allemande ne serait-elle pas en train de vivre son âge d’or ? Ce qui se passe à Berlin à l’heure actuelle est absolument unique. Si vous voulez le voir de vos propres yeux, partez en séjour linguistique à Berlin et imprégnez-vous de l’atmosphère incroyable de cette ville à l’avant-garde.

Pour plus d’informations, consultez notre offre de cours d’allemand à Berlin et jetez un œil à notre liste d’activités réalisables pour moins de €20 dans la capitale.

Print Friendly